La folie et les joies du travail (Partie 1)

Me revoilà ! J’ai cru ne plus jamais pouvoir revoir mon blogounet chéri d’amour. Pourquoi ? Parce que je suis tombée dans un taudit où on doit partager le wifi avec plus de 200 personnes et que je travaille le plus souvent très tard donc je dois avouer qu’écrire des articles (même si j’adore ça) à 3h du matin c’est un peu relou (malgré que j’aie plein d’inspiration au milieu de la nuit). De plus, j’ai deux colocataires trop mignonnes toutes gentilles donc je n’ai pas trop envie de les embêter alors qu’elles se lèvent tôt.

Enfin bref me voici me voilà, après une semaine à Disneyland Paris il est temps de vous racontez un peu comment ça ce passe. En plus, vous ne mourrez pas idiotes. ;)

L’arrivée fut fort sympathique. Déjà je suis avec ma voisine de l’année dernière et une de ses anciennes collègues donc pas d’inconnues à découvrir. ^^ L’appart est comment dire plutôt pas très glam et plutôt très loin de mon travail ! On est obligées de se lever 2h avant le début du travail et de partir une heure avant de commencer. Urgh !

Welcome to Disneyland Paris, Where dreams come true…

Sinon le travail se passe plutôt super bien. Bon le premier jour on m’a tout de même dit que j’allais souffrir, que j’allais vouloir quitté mon travail, que je vais vouloir retourner en attraction… Merci les supérieurs ! Moi aussi je suis très heureuse de vous rencontrer ! –‘ ! Alors vous vous demandez à quoi je sers ? Et bien au Plaza Garden c’est un restaurant buffet donc nous on sert les boissons et on débarrasse les assiettes. Tout va bien me direz vous ?! Et pourtant il faut supporter les guest (visiteurs du parc en langage Disney), être rapide et efficace. Mais il y’a beaucoup d’avantage : on peut discuter avec les visiteurs sur leur journée, les informer sur le parc, rire avec les collègues en cuisine et aussi on se fait un peu de pourboires. ;) Toujours bénéfique ! Par contre attention aux ampoules, aux problèmes de dos et aux douleurs aux jambes.

Enfin bref, si vous voulez devenir serveuse à Disneyland il faut s’accrocher mais savoir souffler car si on commence à rêver travail, à penser travail et à manger travail c’est fini. Autre avantage : la marche. Toute la journée on marche, on marche, on marche donc adieu la cellulite, Bonjour les muscles ! :) Et surtout on peut dire bonjour à Mickey tout les jours ! ;)

Sur ce kissouillees, et bon courage à tout ceux qui sont comme moi : AU TRAVAIL !

Publicités

4 réflexions au sujet de « La folie et les joies du travail (Partie 1) »

    • Merci ! J’espère pouvoir donner de mes nouvelles bientôt ! :) Je suis trop épuisée pour prendre soin de mon blog et je m’en excuse… Je finis dans une semaine et je raconte tout mon été ! :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s